Masterclass EVC Digital > Mixité dans les écoles

DY4GEhRWkAAeE1S-900x

Dans les métiers du numérique, il existe un réel paradoxe : la croissance du secteur ne cesse d’augmenter, avec un besoin grandissant de main-d’œuvre. Dans le même temps, les femmes y sont de moins en moins nombreuses.

Il fut un temps pourtant où l’informatique était aussi un domaine «de femmes». Elles représentaient ainsi  30 à 50% des effectifs dans les années 1950 et restaient nombreuses dans les années 1980, avec 37% à étudier les sciences de l’informatique. Dans les années 1970-80 où l’informatique grand public et le jeu vidéo ont explosé les femmes se sont peu à peu éloignées de ce domaine. L’image du milieu a progressivement mis davantage en valeur un univers masculin.

Dans les métiers du codage informatique, les femmes sont largement sous-représentées alors que la première personne à coder était une femme (Ada Lovelace, en 1843) et que 53 % des internautes sont de sexe féminin.

La baisse de l’attractivité se joue dès la formation, puisque les femmes sont de moins à moins à fréquenter les salles de cours. On compte seulement 12% de femmes dans les cursus spécialisés en informatique.

Attirer plus de femmes dans le secteur du numérique, c’est agir dès les études, dans les écoles, pour sensibiliser les étudiants à la mixité.

La preuve en est, d’après une étude menée fin 2017 par Social Builder, seuls 14 % des femmes qui exercent dans le secteur de la tech et du numérique n’auraient jamais été témoins d’agressions sexistes.

Alors comment faire progresser la mixité dans les écoles du numérique ?

C’est la question posée aux étudiants de l’ECV Digital à Nantes, à l’occasion d’une conférence débat organisée dans le cadre de la programmation du OFF du Printemps des Fameuses 2018.

La conférence était co-animée par un duo mixte d’experts du numérique avec Sandrine Charpentier, Présidente de l’association & Directrice 1Kubator Nantes et Anthony Gongora, Directeur de l’accélérateur de startups ADN Booster.

Objectif réussi pour cette rencontre ponctuée d’échanges avec les quelques 70 étudiant.e.s présent.e.s sur les raisons et les solutions à envisager pour accélérer la mixité dans les écoles du digital.

Quelques solutions à lire ci-dessous :

  • Apprendre le code informatique, dès le plus jeune âge ;
  • Enseigner l’informatique en partant des usages et des produits finaux : jeux video, applications mobiles… pour permettre aux étudiant.e.s de mieux se projeter ;
  • Encourager l’entrepreneuriat auprès des femmes.

Et un clin d’oeil spécial à Dipty Chander, étudiante en ingénierie informatique à l’Epitech et Présidente de l’association E-mma France pour rappeler qu’on peut être nulle en maths et réussir une carrière dans la Tech : Interview à visionner ici

Un grand Merci à Valentin Blanchard et à Alex Donnet pour leur engagement en faveur de la mixité : l’occasion de souligner que l’ECV compte 50% d’étudiante au sein de ses formations aux métiers du digital. 

Etudiants et étudiantes, nous avons besoin de vous pour parler aux plus jeunes de votre parcours dans le numérique : rejoignez l’association : #WeAreFDOuest !

X