Marie et Marianne, 2 adhérentes #FDOuest gagnantes du 1er Willa Possible Powered by Contrex 1Kubator !

_20190218_094203

En juin 2018, 3 adhérentes FDOuest ont  participé au 1er Willa Possible Powered by Contrex 1Kubator, le booster de projet au féminin.

Un concours au sein des adhérentes #FDOuest avait donné l’occasion à l’une d’elles de gagner sa place.

En 2019 en France, seules 10% des startups sont dirigées par des femmes.

La peur de l’échec, le manque de confiance en soi, le doute… Autant de freins qui font que nous n’osons pas nous lancer…

De là est né le concept des Willa Possible. Une collaboration entre Willa et Contrex avec pour objectif d’aider les femmes porteuses de projet innovant à passer de l’idée au projet.

Un programme de 3 jours dédié aux femmes, au cours desquels 150 mentors et coachs aident les participantes à appréhender l’entreprenariat, stimuler leur innovation et développer leur potentiel. Un accompagnement rythmé par des ateliers divers et des témoignages de rôle model pour déclencher l’inspiration.

En juin dernier Willa Possible a posé sa tente à Nantes dans les locaux d’1kubator accueillant 20 participantes. Nous avons pu interviewer Marianne Allanic et Marie Commeil, deux jeunes femmes porteuses d’un concept qu’elles souhaitent voir devenir réel.

L’interview de Marie et son projet Ordonantes !

Ordonantes c’est quoi ?

Qui n’a jamais patienté, étant grippé, pendant de longues minutes à la pharmacie pour se voir délivrer son ordonnance ou pire, pour devoir revenir le lendemain, rechercher son antibiotique ou son anti-douleur en rupture ?

Forte de ma double expérience de pharmacienne et dans le digital, j’ai pu faire ce constat et c’est tout naturellement qu’est né Ordonantes qui est le “Deliveroo” de l’ordonnance.

En effet, Ordonantes est une application qui permet l’envoi sécurisé de l’ordonnance à la pharmacie suivie de sa livraison en moins d’une heure, à domicile et à vélo.

Le business model d’Ordonantes repose sur un abonnement des pharmacies partenaires et aussi des patients. Le marché de la pharmacie représentant environ 38 milliards d’euros en France.

Aujourd’hui, Ordonantes est un site internet. La prochaine étape est le développement technique plus poussé( création d’une application, géolocalisation, livraison etc…) et la création de partenariats locaux et nationaux.

Pour mener à bien ce projet d’accès égalitaire aux soins, Ordonantes est accompagné par l’1Kubator de Nantes et soutenu par femmes du Digital de l’Ouest

 

Quel était le message que vous souhaitiez faire passer ?

En tant qu’entrepreneuse et pharmacienne, je souhaite accompagner la profonde mutation des pharmacies et permettre aux pharmaciens d’officine ainsi qu’aux médecins et aux patients un accès égalitaire aux soins grâce à la technologie couplée à l’humain.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à participer au Willa Possible ?

J’ai hésité car j’avais encore ma propre pharmacie à gérer, c’était un peu prématuré et je n’osais pas.

 Et puis je me suis décidée car l’esprit du Willa possible avait l’air bienveillant et j’ai été attirée par cette nouvelle aventure.

 

Que vous a apporté ce programme ?

Ce programme m’a plongée directement dans le bain de la création d’une startup dans le numérique.

J’ai assisté à des ateliers très intéressants et formateurs, j’ai acquis en trois jours déjà beaucoup de nouvelles connaissances.

Le Willa a aussi été l’occasion d’échanges fructueux et de rencontres humaines chaleureuses.

En conclusion, je suis ressortie boostée par ces trois jours.

 

Auriez-vous un message à faire passer aux femmes qui hésitent à se lancer ?

C’est grâce à FDOuest que j’ai pu avoir accès au programme Willa possible.

L’obtention du 1er prix à l’issue de ces 3 jours m’a permis d’intégrer l’1Kubator de Nantes et donc d’être accompagnée dans le développement de mon projet et de me sentir légitime

 

 

L’interview de Marianne et son projet RetireUp !

Retire Up c’est quoi ?

RetireUp est une plateforme web de mise en relation des retraités avec des entreprises ou des individus ayant besoin, de façon ponctuelle, de compétences issues de l’expérience professionnelle de toute une vie. Grâce à un algorithme de matching innovant, les retraités se verront proposer des missions de transfert de leurs connaissances dans des conditions et avec des personnes qu’ils auront choisies. Permettre aux retraités de vieillir dans de bonnes conditions et faire avancer la société, c’est la mission de RetireUp.

Quel était le message que vous souhaitiez faire passer ?

Afin de tester notre modèle, nous recherchons des startUps intéressées par un accompagnement ponctuel ou un mentorat sur la durée, dans toutes sortes de thématiques (RH, stratégie, relation client, etc.).

Qu’est-ce qui vous a poussé à participer au Willa Possible ?

Je me suis dit que m’offrir trois jours pour me focaliser sur le projet et le challenger méritait bien de dépasser mes peurs. Être soutenue par FDOuest m’a confirmé que je devais foncer !

Que vous a apporté ce programme ?

Le Willa Possible Camp a raffermi ma confiance en moi et en mon projet, tout en structurant les prochaines étapes concrètes : les petites choses à faire dès demain pour avancer. Le programme permet aussi d’agrandir son réseau de personnes ressources pour la suite.

Auriez-vous un message à faire passer aux femmes qui hésitent à se lancer ?

J’appréhendais beaucoup de pitcher devant un public et de défendre mon idée que je ne croyais pas à la hauteur (syndrome de l’imposteur ?). Entourez-vous d’un public bienveillant pour vous booster dans vos projets !

 

La troisième participante était Claire Cazalet.

 

N’hésitez plus à adhérer à FDOuest  !

X