Sixième édition de la Journée de la Femme Digitale (#JFD18) à Paris placée sous le signe de l’action !

20180417_1538191-768x767

C’est avec un immense plaisir et une extrême fierté que j’ai rejoint ce mardi 17 avril la première adhérente de l’association Femmes du Digital Ouest … étant de mon côté l’une des plus récentes FDouest (mars 2018).

En effet, j’ai retrouvé Dominique Crochu qui a été l’une des premières personnes à s’engager pour plus de mixité dans le football. Elle était ce jour-là l’une des ambassadrices du mouvement porté par Delphine Rémy Boutang co-fondatrice de la JFD.

Je me suis complètement reconnue et sentie à ma place au cours de cette journée qui avait pour thème principal “For A Better World, le temps  de l’action”.

Dominique a su m’accompagner dans mon rôle de représentation pour les femmes du digital Ouest lors de cet événement  incontournable.

Diversité des acteurs du numérique

J’ai été conquise et agréablement surprise de voir autant de femmes et d’hommes du digital de secteurs complètement différents :  de la banque, de l’éducation, de l’informatique comme Microsoft, Orange, Cap Gemini. Étaient présentes aussi la Frenchtech, la FDJ, La Redoute, des startups et bien d’autres acteurs à oeuvrer et réfléchir au monde de demain.

Plus de  40 intervenants (femmes et hommes) sont venus partager leur verbe d’action et faire part de leurs expériences au public.

Dominique et moi-même représentions Femmes du Digital Ouest et avions choisi les verbes #share  et #create.

FDOuest rejoint les valeurs de cette journée. Nous y étions  pour valoriser les engagements portés par la présidente de l’association Sandrine Charpentier et partagés par tous les membres. En effet, les valeurs d’inclusion dans le numérique avec la mixité et la diversité dans le numérique sont les socles de nos actions dans toute la région des Pays de la Loire.

La mixité dans le numérique

Cette journée a permis de mettre l’accent sur le fait  que les femmes sont trop peu présentes dans le secteur du numérique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, les femmes ne représentent que 55% des étudiants, et n’occupent que 40% des places dans les filières scientifiques. En France, seules 13% de femmes sont à la tête de startups et 26% travaillent dans le digital. …

Plus que jamais il est temps  de donner de la visibilité à ces  femmes du digital et d’encourager les entrepreneurEs pour plus de mixité dans l’économie.

La JFD 2018 a permis de mettre à l’honneur des talents féminins et des rôles modèles, ceux qui donnent l’exemple aux générations à venir. L’un des points forts de cette journée était la remise du prix “Les Margaret” qui rend  hommage à Margaret Hamilton, codeuse de la Nasa et pionnière de l’informatique moderne, grâce à qui l’Homme a marché sur La Lune. L’Objectif  de ce prix est de mettre en lumière les femmes qui inspirent et qui grâce au numérique et au digital contribuent à changer le monde. Ce trophée digital, créé par l’artiste Judith Darmont, a récompensé  la femme digitale entrepreneure et la femme digitale intrapreneure de l’année. (Voir les lauréates)

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au numérique, a ouvert les festivités et Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, les a clôturées.

Une journée motivante pour contribuer à valoriser la mixité dans le numérique. Pour ma part et à l’image de cette expression “les petits ruisseaux font les grandes rivières”, je vais m’atteler à aider FDOuest à rayonner en Vendée et plus particulièrement aux Sables d’Olonne.

Jamie Hssini

#WeAreFDOuest

Lauréates JFD 2018
X